Home Les p'tites recettes Les Pastéis de Nata, un goût de Portugal !

Les Pastéis de Nata, un goût de Portugal !

by Mzellegingerowl

Quoi de mieux pour commencer cette série d’articles sur le Portugal qu’une délicieuse recette de pâtisserie ? 🙂 Dès notre arrivée à Lisbonne, notre hôte Manuel nous a accueilli avec des pastéis de nata et une bonne bouteille de vin portugais, de quoi se mettre tout de suite dans l’ambiance lisboète 😉 Ces sortes de petits flans que l’on saupoudre au choix de cannelle ou de sucre sont la spécialité du pays et un véritable délice pour nos papilles ! Il faut faire la queue pour pouvoir en déguster dans la pâtisserie « Pastéis de Belém » la plus célèbre de la ville, mais avec seulement 1€ et quelques centimes vous pouvez vous offrir des saveurs typiques ; c’est un endroit à ne pas rater et cela serait dommage de repartir sans y goûter. En rentrant, j’ai eu envie de retrouver ce goût si particulier et le partager avec ma famille et je me suis dit que cela serait top aussi de vous le faire découvrir !Pour la petite histoire des origines de cette pâtisserie :

Au début du XIXe siècle, à Belém, près du “Mosteiro dos Jerónimos” (Monastère des Jerónimos), se trouvait une raffinerie de sucre de canne, associée à un petit magasin de commerce en tout genre. Suite à la révolution libérale de 1820, tous les couvents et monastères du pays furent fermés en 1834 le clergé ainsi que ses travailleurs expulsés.
Toutefois, afin de subsister, un des anciens occupants du Monastère décida, 1837, de vendre, dans ce même petit magasin, des tartelettes issues de la recette originale du monastère et rapidement appelées “Pastéis de Belém” (Tartelettes de Belém).
A l’époque, Belém était éloignée de Lisbonne et le parcours se faisait par bateau à vapeur. Cependant, la somptuosité du “Mosteiro dos Jerónimos” et de la ” Torre de Belém” attirait beaucoups de visiteurs qui se sont rapidement habitués à savourer les délicieuses tartelettes du Monastère.
En 1837 débuta La confection des “Pastéis de Belém” dans les installations annexes de l’ancienne raffinerie, selon l’antique “recette secrète” originaire du monastère, fut depuis, transmise aux maîtres-pâtissiers successifs et exclusivement connue de ces derniers qui continuent aujourd’hui à les confectionner de façon artisanale dans “l’Atelier du Secret”.
Cette recette reste immuable. En fait, grâce au savoir-faire de ses maîtres-pâtissiers et au choix judicieux de ses ingrédients, les “Pastéis de Belém” offrent toujours la seule et unique saveur de la pâtisserie portugaise d’autrefois.

Pour les pastéis de nata :

2 pâtes feuilletées
20 g de farine
500 ml de lait
4 jaunes d’oeufs
2 oeufs entiers
250 g de sucre
1 zeste de citron

pasteisdenata2pasteisdenata4

Pour réaliser vos pastéis de nata :
1. Commencez par faire diluer les 20 g de farine dans le lait en fouettant énergiquement, et ajoutez quelques zestes de citron.
2. Portez ensuite le lait à ébullition en prenant bien garde de mélanger régulièrement. Dès le premier bouillon, retirez la casserole du feu et réservez.
3. Dans un récipient, mélangez les oeufs entiers et les jaunes et laissez la préparation de côté.
4. Réalisez un sirop de sucre, en mélangeant les 250 g de sucre avec un peu d’eau. Il faut qu’il y ai une quantité juste suffisante pour humidifier le sucre.
5. Faites fondre le sucre tout doucement jusqu’à ce qu’il prenne la texture d’un sirop et atteigne la température d’environ 110°C.
6. Incorporez le sirop de sucre au mélange lait + farine en remuant vigoureusement, puis ajouter les oeufs.
7. Roulez les deux pâtes feuilletées en boudin et découpez des tranches d’1 cm d’épaisseur.
8. Posez votre tranche de pâte feuilletée dans le moule à tartelette et étalez la avec le pouce pour qu’elle fonce bien le moule. Réitérez l’opération pour chaque tartelette.
9. Versez la préparation dans les moules pour les remplir au 3/4 de crème.
10. Enfournez pour 10 min à 250°C. Il ne vous reste plus qu’à déguster vos pastéis de nata saupoudrés d’un peu de cannelle ou de sucre glace.

pasteisdenata

You may also like

1 comment

le chien à taches 28 mars 2017 - 20 h 48 min

Anlala, j’en veuuux !

Reply

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy